Indonésie partie 5

Samedi 15 mai

Nous somme allés, après ma première leçon de surf (j’en reparle plus loin), en après midi à l’aéroport afin de vérifier pour des billets d’avion (Marie : dans le trafic. Nous avons trouvés ce que nous cherchions mais à notre retour un officier de police sur le coin d’un boulevard nous a fait signe de nous garer sur le coté……Étions dans  »la  »marde »…’, ou seulement pour nous dire un beau bonjour….. Non, nous étions dans la  »marde ». Pas de casque en scooter c’est une offense de 110 000 roupies. C’était pas assez car je n’avais pas sur moi mes licences et mon permis international donc un autre 210 000 roupies. Nous avons eu l’amende seulement pour une personne pour le casque car c’est seulement le conducteur qui dois en porter un! Le passager ou la passagère….C’est pas grave ici!Bref après s’être fait sermonner pour ne pas avoir porter un casque et payer les 320 000 roupies (soit $32) nous sommes reparties et avons continuer notre route jusqu’à notre hôtel sans se faire arrêter…. Si on voulait contester, il fallait aller a la cour en ville a Denpasar alors tiens donc un petit pourboire pour le policier… mais sérieusement je ne crois que ce soit des pot de vin , il nous a fais signer le papier (en bahasa, alors comprends rien…) on verra bien la suite…

Temple à Padang Padang (là ou il ya des singes…)

Nous avons assistés le soir à un spectacle traditionnel à l’extérieur, des chants et danses très différents de ce que nous avons vu sur l’ile de Java. Les chants s’apparentent un peu aux chants maori mais avec moins d’intensité, ici il s’appelle Kecak. C’est une série de son qui sonne comme Chak ka chak ka et des danseurs avec des costumes traditionnels dans e au son des kecaks. Raynald a oublié sa caméra, je pense que c’est un signe qu’on commence vraiment a être relaxe!!!!

Dimanche 16 mai

Ok je vais vous parler du surf….. J’ai fait mon deuxième cours ce matin et je dois vous avouer que de commencer le surf à 44 ans…..C’est pas facile! À mon premiers cours, J’avais tellement avalé d’eau salé, plus me faire brassé, plus les pilules de malaria qui donne des maux de ventre et un p’tit mal de cœur, qu’après 30 minutes à essayer de surfer j’ai pogné un mal de cœur vraiment solide. J’ai du sortir de l’eau et j’ai diné au sprite.

J’ai une tête de cochon alors j’ai réessayer ce matin (Marie : on reconnait bien Raynald ici hi hi hi!!!) , cette fois sans prendre mes pilules de malaria et en prenant 2 gravol. Je dois vous avouez que c’était à peine mieux, dans le sens qu’après avoir ramé avec tes bras jusqu’aux vagues, tu dois toujours te repositionner en ramant car le courant te pousse littéralement hors des vagues. Après tu dois ramer afin d’attraper la vague et essayer de te lever sur ta planche. Je dis essayer car j’y suis arrivé une seule fois et j’y suis resté un gros 1.2 secondes, pas vraiment plus (Marie : le plus drôle et je me sens un peu mal d’en rire parce que ca avait pas l’air vraiment trippant mais bon ça vaut la peine… quand il tombe tu vois juste une planche et deux jambes sortir des gros bouillons blancs)! Donc les muscles des épaules sont constamment sollicité et les abdos aussi car tu dois tenir l’équilibre couché sur la planche sinon tu chavire et tu dois remonter sur ta planche et …..Enfin vous voyez le tableau. Je dois avouer maintenant que j’ai beaucoup de respect pour les surfer. (Marie : moi j’ai beaucoup de respect pour la tête de cochon de mon chum!!!! ca avait pas l’air facile!!!)

Cet après midi nous sommes allés à la  »impossible beach »,(eh oui c’est le nom) un endroit complètement désert car nous étions les seuls ou presque sur la plage. L’eau était beaucoup plus claire et il y avait des vagues de plus de 15pi et beaucoup de surfer, c’était très beau à voir et surtout pas de vendeur de sarong et de bintang, alors très tranquille!!! Il y avait des maisons a louer a flanc de falaises, a 50pi de la plage vraiment cool, avoir su avant… mais de toute je crois que c’est pas chère (20$ par nuit) parce que tu es loin de tout, resto etc… il y avait aussi des villas privés juste a côté, les gens sont sur la terrasse et on leur sert des drinks a longueur de journée! Grosse vie sale!!!!!

Lundi 17 mai

La plage de  »Dreamland » était vraiment différente des autres, beaucoup plus large mais surtout des vagues d’enfer! Une partie de la plage n’était même pas baignable car les vagues d’un douzaine de pieds de haut cassaient à quelques mètres du bord. Plus loin sur la plage, elles étaient un peu plus petites (genre un dizaines de pieds) et  »baignable ». Ça a pris à Marie un bon bout de temps et beaucoup de négociation afin de la faire entrer dans l’eau, ce qu’elle a fait finalement pour une dizaine de minutes. Il faut dire que les vagues étaient très impressionnantes et que la vague de fond vraiment intense. Tout ça m’a donné le gout de faire non du surf mais plutôt du body surf et nous avons donc consacré l’après-midi à aller à Kuta (ville voisine) pour acheter une planche de body surf. Kuta est un peu le Miami du coin c’est à dire des millions de boutiques de toute sorte et des vendeurs qui te harcèle directement dans la rue devant leur boutique….Pas vraiment l’fun! (Marie :Et aussi très pollué, surtout en scooter! Tu roule avec le gaz des autres scooter et auto dans le visage tellement il y a du monde et que tu es collé les uns sur les autres! Mais le shopping c’est vraiment bien pcq tu peux arriver a bargainner beaucoup! J’ai acheté un bol décoratif pour 4$ et une jupe en batik de qualité pour 13$ (il y en a des cheaps pour quelques dollars mais je voulait quelque chose de mieux!)

Plage de Dreamland avec les grosse s vagues
Donc après le bain de foule (car il y a beaucoup de touristes à Kuta) J’ai trouvé ce que je cherchais et nous sommes revenu en scooter dans le trafic (avec des casques cette fois!) vers 18h30. Donc 4 heures de trafic et de foule pour une belle planche de body surf toute neuve. Ce dernier se pratique un peu comme le surf mais pas besoin de se lever debout sur la planche (donc beaucoup plus facile…) et avec des palmes pour te propulser dans les vagues et t’en sortir aussi! Marie n’a pas le gout de l’essayer! Elle se contente de me regarder m’amuser et m’estime un peu trop débile pour me fourré dans des vagues de fous . (Marie : jusqu’à date je continue d’apprivoiser les grosses vagues de 15pi, après avoir eu en pleine face au Guatemala il y a quelques années, je suis un peu plus respectueuse de la force qu’elles ont. Peut-être que je resterai plus longtemps la prochaine fois, Ray est très bon pour reconnaitre les vagues et ne pas les avoir en plein visage, alors je ne désespère pas!)

Voici un lien pour du Bodyboard: http://www.youtube.com/watch?v=fpivR7ajTL8

Les rides en scooter autour de Ulu Watu sont par contre super belle et avec beaucoup moins de monde, alors plus de temps pour apprécier les paysages et s’arrêter le long de la route!

Mardi 18 mai

Maintenant à Padangbai (la baie de Padang) à 2h30 de route de Padang padang, un endroit sympathique que la plupart des gens utilise comme point transfert car c’est d’ici que les bateaux et le traversier partent pour aller sur l’ile de Lombok.

Les photos de Padangbai sont disponible ici

La plage de Padangbai
Nous en session de relaxation…..

Mercredi 19 mai

Aujourd’hui Marie a fait une plongée et moi j’ai pris le même bateau et j’ai fait du snorkling (de l’apnée).  La plage de Blue Lagoon n’est pas la plus belle plage que nous avons vu et les vendeurs de toute sorte de cossins (t-shirt, lunettes, serviettes…) sont très agressif. Nous avons trouvé le moyen de les faire rire et ils nous laisse tranquille, il faut dire que nous commençons à être plutôt bien bronsée et qu’ils comprennent que nous connaissons  »la game »….

Marie : Raynald m’ayant laisser le privilège d’écrire, je vais vous d’écrire  »dans son courriel » ma plongée d’aujourd’hui , hi hi hi! Les couleurs sont superbes mais la visibilité pas terrible 12-15 pieds, il y a des grosses vagues présentement alors le fond de la mer lève. J’ai vu de nouveau poisson et beaucoup de nudibranche de toutes les couleurs!!! Je vous met des photos en attachement, il y a de la couleur maintenant, j’ai appris à me servir de mon flash, yahoo!!!! sur la photo orangé, regarder au bas de la tâche orange, qui est un poisson (frogfish) vous verrez son œil, sortez vos yeux de lynx c’est pas facile…

Photo de plongée, un frogfish

Photo de plongée, anémone

Demain, une autre plongée et moi du snorkling.

Ray et Marie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s