Plongée à Saint-Martin

Hier nous avons fait notre première journée de plongée ici à Saint-Martin. Après deux semaines de vacance, dont une en voilier, nous sommes allés avec le dive shop Sea Horse Diving (situé à deux pas de notre logement) en après midi pour 2 plongées du côté hollandais de l’île.

Après un passage très calme dans la lagune de la Baie de Simpson, nous nous sommes dirigé en haute mer vers nos sites de plongée. La semaine de voile étant encore très fraiche dans ma mémoire estomatique, j’ai tout de suite, à l’arrivée au premier site de plongée et surtout à l’arrêt du bateau, ressenti le mouvement sinusoïdale des vagues de 2-3m et il ne m’en fallait pas plus pour aussitôt ressentir quelques degrés sur l’échelle Robitaille! Il fallait vite enfiler l’équipement, sauter dans l’eau et surtout descendre à au moins 10-15 pieds afin de n’en ressentir aucun effet de cette mer forte, ce que j’ai fais assez rapidement et avec succès!

Pour une première plongée depuis novembre dernier et depuis ma pneumonie sévère, je devais y aller graduellement, soit vérifier et ajuster mon équipement, m’acclimater à la respiration d’air comprimé sec et surtout vérifier avec attention la condition de mes poumons, le tout avec un mal de cœur qui diminuait lentement mais graduellement. La plongée fût en somme toute assez agréable, le nom du site est Proselyte et il s’agit d’une épave d’un ancien galion Espagnol nommé Proselyte HMS ou en 1802 après avoir heurté le récif, l’équipage ont essayé de sauver le bateau en jetant par dessus bord tout les objets lourd comme les cannons et les encres. Le bateau était en bois et aujourd’hui il ne reste de l’épave que 3 encres et 13 cannons, tous incrusté dans les coraux et très difficile à voir. Par contre nous avons vu durant la plongée un petit requin, une raie et une tortue.

Un encre

Un canon

La remonté dans le bateau fut assez difficile avec les vagues et surtout le mal de cœur qui recommence aussitôt arrivée à la surface. Nous avons écourté l’intervalle de surface (temps sécuritaire entre 2 plongée) pour redescendre le plus rapidement possible afin de calmer mon estomac.

Pour notre deuxième plongée, nous nous sommes dirigé vers un site appelé Carib Cargo, un épave d’environs 200 pieds. Un très beau site avec une visibilité d’environs 100 pieds et nous avons même pénétré dans l’épave, ce qui fût assez intéressant. Une superbe tortue s’y trouvait.

Je me rend compte que mon séjour en voile m’a rendu extrêmement sensible aux mouvements de la mer car normalement je me contient assez bien. Nous prenons aujourd’hui une journée de repos car la mer est très très agité et même Marie-Josée se sent tangué…

Jeudi nous avons réservé 2 autres plongée en mâtiné, à suivre

Ray

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s