Ambon: Capitale mondiale du “muck diving”

Nous sommes situé à l’extérieur de la ville de Ambon (sur l’île d’Ambon) dans un petit village de pêcheurs appelé Laha, sur l’autre rive de la baie. C’est la capitale mondiale du “muck diving”, qui signifie de la plongée dans le sable ou la boue. C’est fou comme ils aiment les vidanges ces petites créatures. Les créatures que nous trouvons ici sont assez fascinantes, beaucoup de “frog fish” (poisson grenouille) qui ne nage pas mais qui se déplacent au gré du courant. Il y en a des minuscules et des géants (jusqu’à 10-12 pouces). Nous avons vus les fameuses Harlequin shrimp, des pipefishs en quantité, des moraines en quantité et de plusieurs sortes. Le fameux hairy frogfish, tout petit mais très poilu, comique!

 

Nous plongeons avec Blue Motion, un dive shop très bien tenu par un Allemand fort sympathique. L’ambiance y est très décontracté, ici pas de “rush” car nous plongeons selon notre horaire ou tout simplement quant tout le monde est prêt! Nous plongeons régulièrement du bord de l’eau, directement en face du dive shop et j’en suis ravi car aucun bateau à prendre. Par contre, je dois avouer que depuis le début du voyage, je n’ai pas eu le mal de mer, malgré tous les bateaux/traversiers que nous avons pris.

Nous résidons au Patra Homestay, un endroit de base mais d’une propreté impeccable. Les petits déjeuners sont compris avec la chambre et assez variés. Les gens sont toujours aussi gentils et toujours souriants mais ils ne parlent aucun anglais, seulement quelques mots souvent incompréhensible… le language des signes est de mise et souvent très pratique. Une mosquée située à environ 300m du homestay nous fait entendre “à tue-tête” les 5 prières quotidiennes et je dois vous avouez que celle de 4h30 du matin nous tombent particulièrement sur les nerfs… Ça dure environ 30-40 minutes et ils s’assurent avec l’aide de 4 gros haut-parleurs extérieurs que tout le village la reçoive. Quelquefois, une autre prière un peu moins fort se fait aussi entendre, c’est vraiment cacophonique et très désagréable. Autre point négatif, les gens d’ici ne font vraiment pas attention à la mer. Ils y mettent toutes sortent d’ordures et surtout du plastique. L’entrée dans l’eau pour la plongée est limite “dégeulasse » à quelques endroits.

Nous avons 2 “restaurants” qui sont voisin du homestay et pour environs $3-$5 (pour nous 2), nous mangeons très bien. Tous les repas sont à base de riz ou de nouilles, souvent les deux ensemble. Il n’y a pas vraiment de choix et souvent nous mangeons simplement ce qu’ils ont. Ce n’est pas vraiment des restaurants comme nous avons à Montréal, seulement des gens qui sur leur propre patio, ont simplement aménagé une ou deux tables et qui servent de la nourriture.

Notre prochaine destination nous amène à Kei Island, un endroit paradisiaque ou nous allons y passé quelques jours de repos car il n’y a pas de plongée à cette endroit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s