Inle Lake, Myanmar

Inle lake est le site touristique à ne pas manquer au Myanmar. Ce lac d’environ 22km de long est bondé de « ville flottante », un peu comme Venise.

La journée a commencé vers 8h30 du matin avec une marche de 20 minutes vers notre notre bateau. L’endroit est bondé de « bateaux de touristes » et c’est l’heure de pointe…

Le premier arrêt est pour voir les pêcheurs pagayer d’une seule jambe, un attrait  purement touristique, mais qui s’est avéré très réaliste après les avoir vu à l’oeuvre sur le lac durant la journée.

Ensuite c’était la course pour se diriger vers le premier site de visite…

Les jardins flottants de Kayla sont superbes. Ils y font pousser entre autres  des tomates, des choux-fleurs et le tout, directement sur l’eau!

Notre guide dont je n’ai jamais été capable de prononcer son nom était très sympathique et avait un « fort accent » en anglais.  Si vous « zoummer » la photo et que vous trouvez qu’il a les dents rouges, c’est tout à fait normal! Les Birmans mâchent toute la journée une « pâte » à base de noix de bétel et de tabac enrobé dans une feuille, qui donne une salive rouge très foncé. Puis ils crachent le tout par terre régulièrement, ce qui donne des taches rougeâtres partout, mais vraiment partout.

Notre 2e arrêt était dans une fabrique de soie et de tissus. Il est complètement inimaginable de concevoir comment ils travaillent fort pour arriver à faire une seule robe.

Une petite pause.

Passage dans les canaux très étroits sont toujours très spectaculaires.

Un site extrêmement vénéré par les gens du Myanmar, 5 roches qu’ils recouvrent de feuilles d’or…

On voit ici l’achalandage de l’endroit, un bouchon de bateaux…

Marie-Josée a dû sortir de sa zone de confort afin de traverser ce pont et surtout d’arrêter pour que je prenne ma photo. Il faut dire que le pont était très chambranlant…

La prochaine destination se trouvait à environ 20-25 minutes de bateau le long d’un canal assez étroit. Ici la vie continue pour les locaux, même si les bateaux de touristes passent sans arrêt, il faut bien se laver!

Le passage dans un petit village était obligatoire afin de se rendre à la pagode. Nous sommes arrivés durant une fête et je crois bien que la plupart du village y était présent tellement il y avait du « monde à messe ». Plusieurs jeux agrémentaient la fête et tout le monde était très joyeux.

La pagode en question était en pleine réparation (comme la plupart des pagodes du pays…). Mais nous pouvions monter sur une petite colline afin d’avoir un point de vue assez spectaculaire, car la pagode était très différente des autres.

La dernière étape était de voir des « femmes au long cou », venu de la région des montagnes (au nord du Myanmar) comme (il faut bien l’avouer) attraction touristique. Ils repartent ensuite dans leur village avec l’argent gagné des touristes, ce qui permet d’aider la population de ce village. C’est tout de même assez spectaculaire.

Le retour nous a pris environ une heure de bateau, dans un lac assez calme, à mon grand plaisir…

Ray

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s