Freediving

Le freediving ou la plongée en apnée est la forme la plus simple et la plus pure des sports de plongée.  Il est extrêmement facile de s’adonner à ce sport, car vous n’avez besoin que d’un masque, un tuba et des palmes. Il vous suffit de relaxer, de plonger en retenant votre souffle et de remonter lorsque vous avez atteint votre limite personnelle de temps ou de profondeur.

Il est extrêmement IMPORTANT DE NE JAMAIS PLONGER SEUL. Vous devez toujours faire des activités de plongée en apnée (tout comme la plongée avec bouteille) avec une autre personne souvent appelée un binôme (buddy). Plongée à deux vous permet d’avoir une personne qui surveille votre plongée et qui peut vous assister si vous avez besoin d’aide ou si vous subissez un malaise.

En freediving, les masques à faible volume sont essentiels, car vous avez besoin de très peu d’air pour les égaliser en profondeur, c’est-à-dire que le volume du masque est réduit pour de ne pas gaspiller d’air afin d’égaliser la pression des oreilles en profondeur. Le tuba de freediving est très simple, il s’agit d’un tube de la même grosseur que la trachée, ce qui nous permet de relaxer et de respirer avec la tête dans l’eau sans aucune restriction.

Les palmes de freediving sont aussi différentes et plus longues, car ces dernières déplacent plus d’eau par coup de pied. Cela signifie globalement que vous utilisez moins d’énergie par coup de pied. Cette modification très efficace de la longueur de votre lame de palme signifie que vous êtes capable de vous propulser rapidement dans l’eau, couvrant plus de distance en utilisant moins de temps, d’oxygène et d’énergie.

Je détiens une certification 1er Niveau (First Level) avec Apnea Academy. Durant cette certification, le plongeur doit démontrer les performances suivantes:

  • 1min 45 sec en apnée statique
  • 30m en dynamique
  • 8m en profondeur

Pour la certification 2ième Niveau (Second Level) de l’Apnea Academy, le plongeur doit démontrer les performances suivantes:

  • 2min 30sec en apnée statique
  • 55m en dynamique
  • 15m en profondeur

Pour la certification 3ième Niveau (Third Level) de l’Apnea Academy, le plongeur doit démontrer les performances suivantes:

  • 3min en apnée statique
  • 70m en dynamique
  • 25m en profondeur

 

Pour l’agence PADI, il existe aussi 3 niveaux de certification en freediving

Pour la certification Freediver de PADI, le plongeur doit démontrer les performances suivantes:

  • 1min 30sec en apnée statique
  • 25m en dynamique
  • 10m en profondeur

Pour la certification Advanced Freediver de PADI, le plongeur doit démontrer les performances suivantes:

  • 2min 30sec en apnée statique
  • 50m en dynamique
  • 20m en profondeur

Pour la certification Master Freediver de PADI, le plongeur doit démontrer les performances suivantes:

  • 3min 30sec en apnée statique
  • 70m en dynamique
  • 32m en profondeur

Voici les différentes disciplines de compétition

Disciplines de profondeur

Le poids constant ou Constant Weight (CWT) est la discipline de profondeur la plus pratiquée en apnée. Le plongeur descend et monte verticalement le long d’une corde de piqué en utilisant la propulsion d’une monopalme ou bi-palmes et / ou coups de bras. La corde de plongée ne peut pas être utilisée pour tirer et le plongeur n’est autorisé à la retenir qu’une seule fois, tout en tournant en bas et en se préparant à l’ascension. Comme le nom de cette discipline l’indique, le plongeur n’est pas autorisé à modifier la quantité de poids de lest utilisé au cours de la plongée.

Le poids constant sans palmes ou Constant Weight Without Fins (CNF) oblige les plongeurs à n’utiliser que la force musculaire pour se propulser vers le bas et reculer. L’apnéiste descend normalement à la brasse assez similaire à ce que font les nageurs. Tout comme en CWT, le plongeur n’est pas autorisé à tirer sur la corde ou à modifier le poids utilisé. Le CNF est considéré comme la plus difficile des trois disciplines de profondeur compétitives.

L’immersion libre ou Free Immersion (FIM) est similaire au poids constant sans palmes, car le poids pendant la plongée doit rester le même et le plongeur ne peut utiliser aucun équipement de propulsion. Cependant, dans ce cas, le plongeur peut tirer sur la corde de guidage pour descendre et remonter. La FIM est considérée comme l’une des disciplines les plus relaxantes, car la technique est assez facile à apprendre, le plongeur peut utiliser à la fois la position «tête basse» et «tête haute» et descendre aussi lentement qu’il le souhaite. L’immersion libre est également une excellente discipline pour pratiquer l’égalisation.

 

Les deux disciplines suivantes ne sont pas des disciplines de compétition, ce qui signifie que les plongeurs ne peuvent organiser que des tentatives de record individuelles, plutôt que de s’affronter le même jour.

Le poids variable ouVariable Weight (VWT) est la discipline dans laquelle l’apnéiste peut modifier la quantité de poids utilisée pendant la descente et l’ascension. Cela signifie que les plongeurs peuvent utiliser un traîneau pour descendre, puis remonter à la surface à l’aide d’une monopalme, de bi-palmes ou en utilisant la force du haut du corps pour remonter la corde.

Sans Limites ou No Limits (NL) est la discipline la plus profonde de l’apnée. Ici, le plongeur utilise également un traîneau ou un autre type de poids de lest pour effectuer une descente rapide, puis utilise un dispositif de flottabilité, tel qu’un ballon ou un gilet avec des compartiments gonflables, pour monter. Parce que l’apnéiste n’a pas besoin d’utiliser sa propre énergie pour descendre et remonter, cette discipline nécessite principalement une bonne technique d’égalisation et une bonne tolérance à la pression. Les nouveaux records No Limits ne sont actuellement pas sanctionnés par l’AIDA en raison des risques toujours croissants auxquels les plongeurs se sont exposés pour atteindre des profondeurs dépassant largement 200 m.

 

Disciplines de piscine

Dynamique avec palmes ou Dynamic With Fins (DYN) est une discipline dans laquelle les plongeurs tentent de couvrir la plus grande distance possible, plutôt que la profondeur. Les plongeurs sont autorisés à se propulser vers l’avant à l’aide de palmes, mono ou bi-palmes, et de mouvements de nage avec les bras uniquement. La plupart des apnéistes préfèrent faire du DYN dans une piscine de 50 mètres, car faire moins de virages économise beaucoup d’énergie.

Dynamique sans palmes ou Dynamic Without Fins (DNF) est comme DYN, mais sans aide à la propulsion autorisée. Les plongeurs n’utilisent que leurs bras et leurs jambes pour se propulser vers l’avant. Dans ce cas, la plupart des apnéistes préfèrent une piscine de 25 mètres, car pousser sur le mur sans palmes est très efficace et ajoute de nombreux mètres «gratuits» à la performance, de sorte que chaque virage donne un énorme avantage.

L’apnée statique ou Static Apnea (STA) est la seule discipline où la performance est mesurée par la durée. Les plongeurs doivent retenir leur souffle le plus longtemps possible, le visage immergé dans l’eau tout en flottant à la surface ou debout au fond de la piscine. L’apnée statique est également une excellente méthode d’entraînement pour d’autres disciplines de l’apnée.

 

AIDA (International Association for the Development of Apnea) est l’organisation qui gère les compétitions

Voici un lien avec les différents records du monde actuels: www.aidainternational.org

 

Très bon reportage en français sur le sport et sur le monde de la compétition

Vidéo qui explique très bien les techniques utilisés en freediving

Vidéo qui explique bien les disciplines du freediving

Un superbe vidéo de Sara Campbell – 104m CWT

Voici un vidéo d’un bon ami, Leo Hoogenboom (Flow Bonaire) en Freediving à Bonaire

La piscine est l’endroit où nous nous entraînons. La mer est le lieu où l’apnéiste devient un freediver.
Natalia Molchanova